Les étudiants se retrouvent de plus en plus dans des situations de grande précarité. Souvent obligés de travailler, ils ne connaissent pas forcément tous leurs droits.

etudiant-pauvrete


Pour gérer au mieux son budget lorsque l'on est étudiant, il existe des aides qui peuvent s'avérer fort utiles. Le logement est souvent le poste de dépense principal des étudiants.
La plupart des étudiants ont la possibilité de toucher les APL ou ALS. Il suffit simplement d'en faire la demande à sa caisse d'allocation familiale (CAF). L'APL est versée aux résidents d'un logement conventionné (les nouvelles résidences universitaires, appartements conventionnés ou autres foyers de jeunes travailleurs). L'ALS s'adresse aux autres types de logement tels que les chambres individuelles ou les appartement loués par des particuliers non conventionnés. Toutefois, certaines conditions sont à remplir. Le logement doit répondre à un certain nombre de normes : eau potable, toilettes dans l'appartement, chauffage, surface habitable de 9 m² minimum).

Comment bien gérer son budget ?


De nombreux étudiants peuvent bénéficier de logements universitaires. Il suffit d'en faire la demande par l'intermédiaire du CROUS. Etant donné que le parc immobilier du CROUS est limité, seuls les étudiants dont les parents ont de faibles revenus pourront être retenus. Toutefois, l'état fait tout son possible pour renouveler ce parc immobilier.
Un étudiant qui vient d'obtenir son premier emploi peut bénéficier d'un préavis d'un mois pour quitter le logement qu'il occupait pendant ses études, contre trois mois légalement.
La sécurité sociale étudiante permet de bénéficier de tarifs préférentiels dans le paiement d'une mutuelle. Cette mutuelle vient généralement en complément du régime de sécurité sociale auquel souscrivent les parents.
Les étudiants âgés de 16 à 28 ans peuvent bénéficier de cette sécurité sociale étudiante. Selon certains cas (pupille de la nation par exemple), il est possible que la Sécurité sociale étudiante soit gratuite jusque la fin de vos études.
Pour les étudiants en médecine ou thésards, l'âge est repoussé à 30 ans.

Pour gérer au mieux son budget lorsque l'on est étudiant et que l'on a besoin, pour diverses raisons, d'assister à des spectacles, il existe des tarifs préférentiels pour les moins de 26 ans. Quelques organismes proposent de tels avantages parmi lesquels le CROUS. Les réductions peuvent aller jusque 50% sur les billets de nombreux théâtres nationaux. Il existe également des chèques cinéma qui pratiquent un tarif préférentiel.

Nous vous donneront prochainement d'autres astuces pour gérer au mieux son budget lorsque l'on est étudiant... ou un peu plus vieux!