Comment bien choisir son diamant ?

Les seuls bijoux précieux ont engrangé, en France  3,5 milliards d'euros de recettes (soit 35 millions d'unités vendues), les plus gros acheteurs et bénéficiaires sont les 25-34 ans (dans la classe socioprofessionnelle la plus élevée) suivis par la tranche d'âge des 15-24 ans pour les femmes et des 35-49 ans pour les hommes. C'est entre 35 et 49 ans que les femmes offrent le plus de bijoux, en priorité à un enfant puis à l'occasion d'un anniversaire, d'un baptême ou d'une communion, et enfin à Noël ou sans occasion particulière. Dans le panel interrogé, les femmes ont avoué posséder en moyenne 14 vrais bijoux. Des bijoux dont 50% sont des achats coups de coeur qu'elles s'achètent ou se sont achetés elles-mêmes comme un accessoire, les autres 5O% représentant des cadeaux, offerts en premier lieu à l'occasion de leur anniversaire, puis à Noël ou pour l'anniversaire de mariage. Plus grand nombre de bijoux vendus : les boucles d'oreilles, devant les bagues, les pendentifs et les colliers, alors que les bracelets terminent bons derniers. A noter que le bijou fait partie des quatre priorités d'achat des hommes lorsqu'il s'agit d'offrir un cadeau à leur femme ou à leur compagne, et, même si la plupart disent n'avoir aucune difficulté à le choisir, l'achat se fait le plus souvent à deux.

Par peur de s'engager peut-être, en priorité pour un collier, une chaîne ou un pendentif, bien avant une bague ou un anneau. Mais, même lorsqu'ils projettent de s'acheter pour eux-mêmes un bijou, c'est – hormis la montre – vers la chaîne ou le pendentif qu'ils se dirigent. Leur préférence : une pièce en or blanc, argent sterling ou platine, mélangée ou non à du kevlar, du caoutchouc ou à une perle noire de Tahiti. Dans tous les cas de figure, le lieu d'achat plébiscité est le magasin d'horlogerie-bijouterie de centre-ville ou la galerie commerciale. Et la vitrine reste le premier déclencheur de convoitise, donc d'achat.

le bijou doit sortir de son côté minimaliste et attirer l'oeil. C'est un objet qui bouge. Et il faut le montrer. Contrairement à une collection de mode ou d'accessoires, qui se démode très rapidement, le bijou a une vocation plus pérenne, en moyenne 18 mois. Il est donc important de donner l'impulsion de la tendance et d'avoir les moyens de la faire connaître. Même si sa valeur sacrée prédomine, sa valeur esthétique en fait aussi un accessoire de mode à part entière qui s'adapte aux styles de vie d'aujourd'hui.

Les carats sont un indicateur de la pureté de l'or.

or-18-et-24-carats


 
24 K = c'est à dire 100 % d'or =or 24 carats : L'or pur, utilisé entre autres pour la fabrication des lingots et lingotins, également populaire en Inde et dans les pays du golfe persique.
22 K = c'est à dire 91,6 %: C'est aussi l'alliage traditionnel des pièces de monnaies en or, tel le louis d'or.
21 K =c'est à dire 87,5 % alliage populaires dans les pays arabes.
18 K = c'est à dire 75 % d'or des bijoux de qualité = Or 18 carats  Le 18 carats est principalement utilisé dans la fabrication de bijoux en Europe. Cette alliage perd en popularité en faveur du 9 carats.
14 K = c'est à dire 58,33 % Bijoux commerciaux = Or 14 carats Le 14 carats est un alliage utilisé pour la fabrication de bijoux. Il est populiare en Europe du Nord, états-unis et Canada.
9 K = c'est à dire 41,66 % : Or 9 carats  Les bijoux en or 9 carats sont de plus en plus populaire, notamment en France.